Mot du président

Venez voguer vers l’avenir avec votre ACO

 Mark Glazebrook, MD, FRCSC
Président de l’Association Canadienne d’Orthopédie

Le temps file, et nous voici déjà à la fin de l’année et au beau milieu de la planification de la Réunion annuelle 2020, à Halifax, en Nouvelle-Écosse. J’ai le plaisir de confirmer que le conseil d’administration, les comités et le personnel de l’ACO, tout comme ses membres, travaillent tous ensemble de sorte à faire progresser bon nombre de ses projets et initiatives.

Tout d’abord, les préparatifs vont bon train pour la prochaine retraite stratégique de l’ACO. Dans le cadre de son 75e anniversaire, l’ACO procède à un important examen, dans l’intention d’analyser sa mission et sa vision, de reformuler ses valeurs fondamentales et objectifs, ainsi que de prioriser le soutien pour les changements et projets à venir. Ce mois-ci, on a invité tous les membres de l’ACO à répondre à un très court sondage afin d’obtenir leur rétroaction, qui sera fort utile au conseil d’administration et au comité directeur dans ce processus. Vos suggestions guideront nos discussions, et je vous incite à participer au sondage. De plus, un groupe représentatif de la diversité des membres de l’ACO prendra part à une retraite de deux jours organisée par la direction et le personnel de l’ACO en début d’année.

La diversité demeure une priorité pour l’ACO, et ses efforts en ce sens ont été reconnus par plusieurs des associations en orthopédie que j’ai visitées dans le monde cet automne. Cette reconnaissance découle de réalisations telles qu’une publication d’Hiemstra et al. révélant les statistiques ventilées selon le sexe à l’ACO et l’importance de modèles féminins forts bien visibles dans des rôles de leadership et sur le podium dans les congrès et conférences. Nous poursuivons sur cette lancée avec la Dre Pascale Thibaudeau (Université McGill), qui fait des recherches sur les congés de maternité et parental au sein de la communauté orthopédique canadienne. Merci aux membres de l’ACO pour leur travail acharné dans ces projets. J’invite nos membres à participer à nos initiatives actuelles et futures liées à tous les aspects de la diversité.

Malheureusement, l’enjeu de la main-d’œuvre en orthopédie continue de représenter le défi le plus redoutable pour l’ACO; beaucoup de nos orthopédistes sont sans emploi malgré des temps d’attente croissants pour les soins en orthopédie. Des progrès ont été réalisés par des membres concernés de l’ACO grâce à diverses stratégies, comme l’essai de différents modèles de partage des tâches et la sensibilisation d’administrations locales et nationales.

Votre ACO continue de faire le suivi du nombre d’orthopédistes sans emploi et de places en résidence, ainsi que des progrès réalisés à cet égard. Le Comité sur la gestion de l’exercice travaille à l’établissement de modèles de transition vers la retraite et de partage des tâches avec le Dr Greg Clark, président du comité, et les Drs Ross Leighton, Nathan Urquhart, Andrew Hayward et moi-même sollicitons actuellement la coopération du gouvernement néo-écossais afin de créer un cadre pour une embauche plus immédiate d’orthopédistes, synchronisé avec un plan de retraite progressive des orthopédistes âgés. La mise en œuvre de ce cadre en Nouvelle-Écosse peut également servir de modèle aux autres orthopédistes qui doivent approcher leurs leaders provinciaux.

Pour continuer d’avancer, de réaliser des progrès considérables, il faut sensibiliser les gens au fait que les listes d’attente pour les soins orthopédiques au Canada figurent parmi les plus longues des pays développés, mais que, paradoxalement, on y trouve un nombre élevé d’orthopédistes sans emploi, principalement en raison d’un manque de ressources gouvernementales. L’ACO collabore avec des organisations d’intervenants affiliées au déploiement d’initiatives de sensibilisation l’an prochain.

La gestion de l’enjeu de la main-d’œuvre en orthopédie nécessite des innovations dans de nombreux domaines, dont les soins aux patients, l’affectation des ressources et les soins privés. La direction de l’ACO reconnaît qu’il n’existe pas de solution facile à cet enjeu et ne peut s’attendre à ce qu’il soit résolu pendant mon mandat; mais elle demande l’engagement des membres de l’ACO de sorte à trouver des solutions plus rapidement. Prenez part à la lutte menée par votre association afin d’améliorer la profession au Canada en écrivant à policy@canorth.org.

Enfin, j’invite tous les membres de l’ACO à faire une croix à leur calendrier du 3 au 6 juin et à venir voguer avec leur association à Halifax à l’occasion de la Réunion annuelle 2020. La prochaine réunion annuelle promet d’être une expérience novatrice, avec entre autres des possibilités d’interactions supplémentaires avec des représentants de l’industrie pendant des dîners-conférences spécialisés. De plus, la raison même du succès de votre ACO sera bien visible, grâce aux intervenants des milieux universitaires et communautaires mis en vedette dans le programme scientifique élaboré sous la direction des Drs Glen Richardson et Ivan Wong, coprésidents du Comité responsable du programme de la Réunion annuelle 2020. Le Dr Chad Coles, président du Comité organisateur, et sa femme, Jodi, veillent à ce que la Réunion offre une véritable expérience des Maritimes, avec de la musique de la côte Est et du homard, le tout dans le superbe secteur riverain de Halifax! Vous pourrez vous inscrire dès le début de l’année. Au plaisir de vous y voir en juin!