Mot du président

L’hiver s’installe… Une mise à jour

John Antoniou, MD, Ph.D., FRCSC
Président de l’Association Canadienne d’Orthopédie

Alors que s’installe un autre hiver canadien, Johanna et moi terminons un automne de voyages à la fois intense et agréable où nous avons assisté à des congrès fort instructifs au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Nos hôtes ont été à chaque fois très accueillants, et les thèmes et discussions proposés à chacun des congrès étaient stimulants.

Lors d’un symposium au congrès de la British Orthopaedic Association, on a demandé aux présidents du groupe Carousel de discuter du rôle des adjoints au médecin dans leur pays. C’est au Canada qu’on trouve actuellement le taux d’orthopédistes par 100 000 habitants le plus faible en Occident (3,6/100 000 habitants), soit moins de la moitié qu’aux États-Unis, et bien moins que la Suède (19,5/100 000 habitants). Nous devons continuer de demander à nos gouvernements d’augmenter les ressources afin d’embaucher nos jeunes diplômés. L’inclusion constante d’auxiliaires est essentielle à la prestation des soins orthopédiques au Canada.

Au congrès de l’Australian Orthopaedic Association, on a discuté de la hausse vertigineuse des coûts en santé partout dans le monde et des variations de rendement des systèmes de santé. Le Canada consacre 10 % de son PIB aux soins de santé, mais figure au neuvième rang parmi 11 pays industrialisés pour ce qui est des indicateurs de rendement. La comparaison avec l’Australie est peu flatteuse : elle y consacre 9 % de son PIB, mais arrive au deuxième rang. Notre système de santé peut être beaucoup plus efficace, et nous devons apprendre de nos homologues. Nous avons également pu prendre connaissance des dernières données des registres. Il semble de plus en plus évident que le fardeau des reprises diminue globalement au fur et à mesure que nous améliorons nos choix de prothèses. Un cas particulier est la hausse des taux de reprise pour des raisons d’infection chez les patients obèses. Nous devons poursuivre les efforts de sensibilisation et informer nos patients des conséquences de la hausse des taux d’obésité dans le monde.

Le Comité responsable du programme s’est réuni récemment afin d’élaborer le programme de la Réunion annuelle 2019 de l’ACO et du congrès annuel 2019 des International Combined Orthopaedic Research Societies (ICORS). La manifestation promet d’être très stimulante et populaire; des participants et conférenciers viendront de partout dans le monde pour partager leurs connaissances, travaux de recherche et développements en orthopédie. Rendez-vous ici pour la liste des conférenciers invités cette année. Le programme comprendra également un symposium fascinant où les présidents du groupe Carousel aborderont une question importante, soit le dépistage et la gestion des problèmes de performance et de compétence des orthopédistes. Le programme des ICORS comprendra des conférenciers principaux dans bon nombre des séances de présentation des précis, de même que 38 ateliers animés par les sociétés membres des ICORS, comme l’Orthopaedic Research Society et l’European Orthopaedic Research Society. À l’occasion de cérémonies de clôture spéciales, des leaders en recherche orthopédique de partout dans le monde recevront le titre de Fellow of International Orthopaedic Research (FIOR). Quinze membres de la Société de recherche orthopédique du Canada (SROC) recevront le titre de FIOR au congrès annuel 2019, et un débat spécial entre des membres FIOR internationaux est également au programme. Il devrait s’agir de la réunion annuelle conjointe la plus grande et la plus instructive à ce jour, avec plus de 1 000 précis soumis! Les avis relatifs aux précis ont été envoyés à toutes les personnes qui en ont soumis, et il sera possible de s’inscrire à la Réunion annuelle au début de l’année. Écrivez à meetings@canorth.org si vous avez des questions sur la présentation de votre précis.

Le Comité de direction, le conseil d’administration et les comités de l’ACO se rencontrent début janvier à la Réunion d’hiver afin de discuter d’importants nouveaux projets et initiatives, y compris les résultats du sondage sur la santé des orthopédistes, résidents et boursiers qui a été diffusé aux membres de l’ACO le mois dernier.

Des programmes de leadership et de mentorat seront également lancés en 2019. Une séance pour les étudiantes en médecine de la région aura lieu à la Réunion annuelle; des étudiantes de l’Université McGill et de l’Université de Montréal sont invitées à prendre part à cette séance animée par des femmes. La séance a pour but de donner de la visibilité à la spécialité, de détruire les mythes, de répondre aux questions et de favoriser la discussion. Jusqu’à maintenant, on a confirmé la présence des Dres Magda Tarchala et Monika Volesky, de l’Université McGill, ainsi que des Dres Sophie Mottard et Véronique Drapeau-Zgoralski, de l’Université de Montréal, à titre d’intervenantes. Nous espérons offrir une telle séance aux étudiantes locales à toutes les réunions annuelles. Jetez un coup d’œil au deuxième article de notre série sur les femmes leaders en orthopédie. Chaque numéro du Bulletin de l’ACO met en vedette une de ses membres.

Merci de votre soutien et de votre engagement. Une foule de nouveaux projets, initiatives et programmes emballants sont au menu en 2019; je vous invite à y prendre part activement toute l’année.